Alexandrie : le mélange des cultures

Pierre Coussement

 

Fondée en 332 avant J.-C. par Alexandre le Grand sur une langue de terre entre la Méditerranée et les terres deltaïques, Alexandrie d’Egypte devint rapidement le plus important centre cosmopolite du monde.

Port commercial, centre culturel et artistique à la croisée de l’Occident et de l’Orient, la prestigieuse cité attira très tôt de nombreuses populations d’origines diverses. Dès les premiers temps de l’époque ptolémaïque, cette partie de l’Egypte s’organisa en une société multiculturelle où se côtoyait l’ensemble du monde hellénistique.

Alexandrie était devenue une véritable mosaïque de langues, de mœurs, de coutumes, de religions et de traditions. Mais cette large cohabitation ethnique et culturelle engendra inévitablement des conflits importants qui se cristallisèrent dans une guerre judéo-alexandrine à l’époque romaine...