LASCAUX LE LONG DU NIL: L’art rupestre paléolithique d’El-Hosh et de Qurta (Haute-Égypte)

Wouter Claes

 

En 2004, les MRAH ont découvert un surprenant site d’art rupestre à El-Hosh, à une trentaine de kilomètres au sud d’Edfou. Ce site montre des gravures, exécutées dans un style naturaliste inhabituel. Ces images, pour la plupart des bovidés et quelques images stylisées de figures humaines, sont substantiellement différentes de l’art rupestre prédynastique du 4e millénaire av. J.-C.

Cows

Sur base de la patine et de l’altération, on peut déterminer que ces images sont extrêmement vieilles. Des gravures comparables furent découvertes par la Canadian Prehistoric Expedition  à proximité du village de Qurta, à 15 kilomètres au nord de Kom Ombo.

Travail sur le site

En 2007, les MRAH ont entamé un projet de recherche pour soumettre l’art rupestre de Qurta à une étude approfondie. Trois sites furent localisés, avec au moins 160 figures individuelles, dont la majorité sont des représentations d’aurochs. Les résultats préliminaires montrent qu’il s’agit fort probablement d’un art rupestre vieux d’environ 15.000 ans. Les caractéristiques et la thématique des gravures, la proximité immédiate de plusieurs zones d’habitat paléolithiques et la correspondance entre la faune de ces zones d’habitat et les représentations des animaux semblent confirmer cette datation.

L’art rupestre d’El-Hosh et de Qurta est donc l’activité graphique la plus ancienne enregistrée en Égypte jusqu’à présent.

Pour en savoir plus : cliquez sur ce lien

Voir également : Site web : campagne de fouilles à Qurta