Nos Conférences

Samedi 03 Février 2018 à 14h - Regrouper ou fusionner les dieux ? Triades et trinités divines en Égypte ancienne (dr. Thomas GAMELIN)

Dans la pensée religieuse égyptienne, tous les chiffres possèdent une valeur particulière et les développements théologiques, ou magiques, à leur propos sont multiples. Parmi ces chiffres, le « trois » résonne probablement plus que d’autres : c’est par exemple en triplant les hiéroglyphes que le pluriel est rendu en égyptien. Former un groupe de trois divinités est pour les prêtres le moyen d’apporter une dimension supplémentaire aux personnalités déjà riches des êtres divins.

Les triades les plus connues présentent la famille parfaite : un père, une mère et un fils héritier, à l’image d’Osiris accompagné d’Isis et d’Horus. Mais les possibilités offertes par la flexibilité de la réflexion égyptienne sont nombreuses et les compositions de ces triades sont diverses. Lorsqu’un dieu est représenté avec deux déesses, il ne peut plus s’agir d’une famille-modèle et c’est toute la structure du groupe qui est modifiée, illustrant alors une démarche intellectuelle différente de la part des prêtres. De même, ces derniers ont également pu réunir trois dieux ou trois déesses dont les fonctions correspondent souvent à une thématique unique. Ces triades doivent-elles alors être, comme certains le proposent, nommées « trinités » ?

En étudiant les triades, c’est une nouvelle fenêtre qui s’ouvre sur une partie de la réflexion des prêtres sur leurs divinités. Les faire entrer dans un groupe, c’est apporter une lecture complémentaire aux méandres, déjà complexes, de la religion égyptienne.

séparation

Samedi 24 Févrrier 2018 à 14h - Les populations de Basse Nubie et leurs relations avec l'Égypte à l'aube de la civilisation pharaonique (dr. Dorian Vanhulle)

La remarquable destinée de l'Égypte, civilisation millénaire qui éclot sur les rives étroites du Nil entre la Méditerranée et la première cataracte après une gestation impressionnante de rapidité, obscurcit encore trop souvent le rôle essentiel qu'à joué la section méridionale de la Vallée. Les premières cultures néolithiques de Haute-Égypte seraient en effet des héritières directes de populations nubiennes nomades gravitant dans les déserts, alors voies de communication majeures.

Le Groupe-A, dont les membres étaient semi-nomades et éleveurs de bétail, est emblématique de la Basse Nubie au 4e millénaire. L'Égypte d'alors, largement occupée par la culture nagadienne, ne dispose pas de frontière : Nagadiens et Nubiens cohabitent alors dans une large portion de la Basse Nubie septentrionale. Cette cohabitation a donné naissance à une forme de « créolisation », la première cataracte n'étant alors ni proprement nagadienne, ni proprement nubienne. L'avènement de la 1re dynastie pousse les premiers rois à délimiter le territoire de ce qui deviendra l'Égypte pharaonique. Le Groupe-A disparaît alors brutalement tandis que l'Égypte s'assure le contrôle des régions lui étant directement limitrophes.

Cette conférence propose un aperçu, reposant sur les découvertes archéologiques les plus récentes, de ces deux premiers millénaires de relations égypto-nubiennes, entre -4500 et 2900 avant notre ère.

séparation

Salle Jean Capart

Nos conférences : Janvier 2018

LA JOURNÉE D’EGYPTOLOGICA

Où?
Maison communale de Woluwe-Saint-Pierre, niveau 0, Salle Jean Capart
Quand?
De 10h15 à 16h00 ; accueil à partir de 09h45.
Tarifs?
17,00 € (membres) ; 22,00 € (non membres) ; 12,00 € (étudiants).

» imprimez notre programe de conférences Programme de Conférences

Salle Jean Capart, 1er étage de la Maison communale de Woluwe-Saint-Pierre,
93, Av. Charles Thielemans, 1150 Bruxelles dans le Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre

Carte pour visualiser l'endroit des conférences d'Egyptologica a.s.b.l.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour visualiser sur une carte Cliquez sur le lien ci-dessus pour visualiser le lieu directement dans Google

Remerciements

Monsieur l’Échevin de la Culture française, Philippe van Cranem, et le Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre accueillent Egyptologica dans la salle Jean Capart, de 14h à 16h, le samedi de septembre à juin. Pour obtenir le programme complet des activités culturelles du Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre, adresser un courrier au 93 Avenue Charles Thielemans, 1150 Bruxelles, ou consulter le site http://www.art-culture.be/centcult/centcult.htm. Le programme de ces conférences est consultable à cette URL : http://www.art-culture.be/Category/3/Page