EGYPTOLOGICA - Conférences

Samedi 12 novembre 2022 à 14h – L’éminente dignité de l’homme selon les conceptions anthropologiques de l’Égypte ancienne. Mythe égyptologique ou réalité documentaire ? (Dr Christian Cannuyer)

Les égyptologues sont parfois suspectés de partialité et d’une vision idéalisée de l’Égypte ancienne lorsqu’ils évoquent les valeurs morales de sa civilisation. Même en leur sein, fréquente est la volonté de « revisiter » certaines approches traditionnelles qui soulignent, par exemple, les analogies entre l’éthique égyptienne ancienne et nos conceptions modernes.

La conférence s’attachera cependant à montrer que la documentation prouve objectivement que les Égyptiens de l’Antiquité avaient une haute idée de la dignité humaine, impliquant la sollicitude envers les plus faibles (handicapés, pauvres, personnes en détresse) et motivée par leur conviction, très semblable à celle de la Bible, que l’homme était créé « à l’image de Dieu », appelé à devenir dieu lui-même.

Tombe d’Ankhmahor, Saqqarah, 6e dyn. Relief d’un nain portant un singe sur son épaule © François Gourdon

Stèle du portier Rômâ, affligé d'un pied-bot. Égypte, 18e dynastie, probablement sous le règne d'Amenhotep III (de ~1390 à ~1352 av. J.-C.). Copenhague Glyptothèque Ny Carlsberg, ÆIN 134 © François Gourdon

séparation

 Samedi 19 novembre 2022 à 14h - Quand les néo-hiéroglyphes fleurissaient à la Renaissance (Dr Jean Winand)

À la suite des philosophes de l’Antiquité tardive, appartenant pour la plupart à l’école platonicienne, les humanistes de la Renaissance ont approché l’écriture hiéroglyphique, dont on commençait alors à retrouver des monuments, sous un angle exclusivement symbolique.

Loin de lier l’écriture des anciens Égyptiens à une langue, l’avis prévalait alors d’établir des correspondances entre des représentations figurées et des valeurs symboliques dont la clé était à rechercher dans les écrits de l’Antiquité classique, notamment chez Horapollon à qui était attribuée la rédaction d’un glossaire hiéroglyphique. Persuadés d’avoir trouvé le mode de fonctionnement des hiéroglyphes, les humanistes et artistes de la Renaissance se gardèrent bien d’appliquer leurs principes à des monuments authentiquement égyptiens. Ils préférèrent créer de nouvelles inscriptions dans une écriture pseudo-hiéroglyphique dont on a conservé plusieurs exemples en Europe, notamment en Belgique.

Les néo-hiéroglyphes partagent de nombreux points communs avec d’autres systèmes de notations symboliques comme la littérature des emblèmes, les imprese, la numismatique et l’héraldique.

Monument funéraire d’Hubert Mielemans, chanoine de Sainte-Croix, après 1558, calcaire noir, 285 x 130 cm. Détail de la partie basse. Liège abside orientale de l’église Sainte-Croix (© J. Winand)

Lambert Lombard Album d’Arenberg, Liège - Cabinet des Estampes N208 (5,2 x 8,2 cm)

séparation

 Samedi 26 novembre 2022 à 14h – Histoire de momies : La Malédiction de Mariemont (Dr Arnaud Quertinmont)

Depuis très longtemps, les momies égyptiennes intriguent et fascinent l’Occident. On les retrouve au XVIe siècle dans les Cabinets de curiosités, dans le domaine des sciences naturelles ou médicales. Elles peuvent d’ailleurs être consommées en poudre et sont alors prescrites contre la migraine, la toux et autres maladies cardiaques et digestives.

ULB, Musée de la Pharmacie Coupure de presse relative à la malédiction de Toutankhamon

Le phénomène est tel que le médecin Ambroise Paré, en 1582, publie un traité mettant en garde contre cette pratique néfaste. Dans la culture populaire contemporaine, la momie oscille entre deux représentations : elle peut être un monstre sanguinaire assoiffé de vengeance comme Imhotep dans La momie (1999) et Le retour de la momie (2001) de Stephen Sommers, ou bien elle peut être attendrissante et ridicule comme Murray dans la saga Hôtel Transylvanie de Genndy Tartakovsky (2012-2022).

Aujourd’hui, il convient de dissocier les productions égyptomaniaques des momies réelles, humaines et archéologiques. Loin du déballage sensationnel ou d’un certain voyeurisme qui régnait autrefois dans les musées en exhibant une tête ou un pied, c’est l’approche médico-légale et le respect de la dépouille humaine qui prévalent à présent. Mais qu’en est-il de la momie et des fragments de restes humains conservés à Mariemont ?

Sn1787 - Radiographie d’une tête de momie conservée à Mariemont Fragment de momie.

séparation

POUR VOUS INSCRIRE A NOS ACTIVITES (Conférences, Visite & Journée)

Toutes nos conférences ont lieu, sur place,
à la Maison communale de Woluwe-Saint-Pierre, Centre Culturel et de Congrès,
niveau 0, salle Jean Capart.

Il est en outre possible de suivre chacune de ces activités
suivant le mode Egyptologic’à… distance (en ligne et en direct via SKYPE),
sur base d’une inscription préalable auprès de Florence Doyen (Florence.Doyen@ulb.be).

séparation

Salle Jean Capart

séparation

Nos conférences

séparation

Où ? Maison communale de Woluwe-Saint-Pierre, niveau 0, Salle Jean Capart
Quand ? De 10h15 à 16h00 ; accueil à partir de 09h45.
Tarifs ? 17,00 € (membres) ; 22,00 € (non membres) ; 12,00 € (étudiants).

» imprimez notre programe de conférences Programme de Conférences

Salle Jean Capart, 1er étage de la Maison communale de Woluwe-Saint-Pierre,
93, Av. Charles Thielemans, 1150 Bruxelles dans le Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre

Carte pour visualiser l'endroit des conférences d'Egyptologica a.s.b.l.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour visualiser sur une carte Cliquez sur le lien ci-dessus pour visualiser le lieu directement dans Google

Remerciements

Monsieur l’Échevin de la Culture française, Philippe van Cranem, et le Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre accueillent Egyptologica dans la salle Jean Capart, de 14h à 16h, le samedi de septembre à juin. Pour obtenir le programme complet des activités culturelles du Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre, adresser un courrier au 93 Avenue Charles Thielemans, 1150 Bruxelles, ou consulter le site http://www.art-culture.be/centcult/centcult.htm. Le programme de ces conférences est consultable à cette URL : http://www.art-culture.be/Category/3/Page